Chaque joueur est responsable de se conformer au règles relative au dopage.

Vérification médicaments

Les sportifs, comme tout le monde, peuvent contracter des maladies ou être dans un état qui requiert l’usage de médicaments particuliers. Il appartient à chaque joueur d’en discuter avec son médecin traitant et/ou de se tenir informé quant à l’éventuel caractère dopant des médicaments prescrits.

Les médicaments commercialisés en Belgique sont regroupés dans une base de donnée du Centre Belge d' Information Pharmaceutique, mise à jour chaque mois: www.cbip.be

Les résultats vous indiqueront si le médicament recherché contient des substances qualifiées comme dopantes.

Procédure

  1. Tapez la première lettredu nom d'un médicament, d'une substance ou d'une molécule sur le clavier virtuel dans la rubrique Nom de spécialité pour un médicament et dans la rubrique Principe actif pour la substance responsable de l'action pharmacologique;
  2. Dans la liste qui s'affichera à l'écran, cliquez sur le mot correspondant à votre demande pour obtenir les informations recherchées;
  3. Le sigle "D" à côté du nom du médicament indique que celui-ci est dopant;
  4. Déplacez la souris sur le sigle "D" pour voir les interdictions spécifiques à ce médicament ou à cette substance.

En cas de doute, envoyez un e-mail à aut@cfwb.be

Si le résultat indique la présence d'une substance dopante, consulter les conditions et la procédure de demande d'Autorisation d'Usage à des fins Thérapeutiques.

 


Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques (AUT)

Tout sportif utilisant ou souhaitant utiliser une substance interdite doit soumettre une demande d’Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutique (AUT).

Attention, les obligations et la procédure diffèrent en fonction de votre statut ADEPS : Amateur, Haut-Niveau, Elite Nationale.

  • Voir ci-dessous : Procédure de demande auprès de l’Organisation Nationale Anti-Dopage (ONAD).

 


Contrôle Anti-Dopage

Tout sportif, mineur ou majeur, amateur ou professionnel, est susceptible d’être soumis à un contrôle antidopage.

Les contrôles antidopage permettent de maintenir l’intégrité du sport et de s’assurer que les sportifs pratiquent leur activité de manière saine et sans tricher. Des contrôles anti-dopage sont susceptibles d’être mené à tout moment par les autorités compétentes.

Tous les contrôles sont effectués par des personnes spécialement formées et accréditées pour le contrôle du dopage. En Communauté française, il s'agit de médecins accompagnés de chaperons.

Depuis le 1 janvier 2018, chaque sportif est dorénavant susceptible, en plus de son échantillon urinaire, de fournir un échantillon sanguin. Cet échantillon sanguin a pour but de rechercher la prise d’hormone de croissance et peut être aussi bien prélevé lors des contrôles hors compétition, que lors des compétitions.

Les contrôles antidopage peuvent avoir lieu n’importe où et n’importe quand. En effet, les sportifs peuvent être contrôlés sur leur lieu de compétition mais également hors compétition, à l’entrainement ou à leur domicile, par exemple.

Les contrôles sont réalisés selon les règles en vigueur du Code Mondial Antidopage et une série de standards internationaux.

  • Voir ci-dessous : Procédure de contrôle anti-dopage de l’Organisation Nationale Anti-Dopage (ONAD).

 


Informations & Ressources

Demande d’autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques (AUT)

Organisation Nationale Anti-Dopage

 

 

 

 

Agence mondial Anti-dopage

 

 

 

Anti-Doping eLearning

La plateforme ADeL (Anti-Doping e-Learning) permet d’explorer tous les sujets liés au sport propre et à la lutte contre le dopage. Elle offre des cours pour les sportifs, les entraîneurs, les médecins, les administrateurs et tous ceux qui veulent en savoir plus sur le mouvement antidopage et la protection des valeurs du sport propre.