Andenne proche de l’exploit en Coupe de Belgique

Cette première historique pour les Black Bears a tenu toutes ses promesses. Outre la présence d’un public venu en nombre, les Andennais étaient à un petit strike de faire tomber l’un des ténors belges.

Il ne s’agissait certainement pas de la finale, mais autant dire que l’ambiance et le spectacle proposé en méritaient bien le nom. Pourtant, que l’on ne s’y trompe pas, il ne s’agissait ici que d’un 8e de finale entre les Royal Greys, une équipe en forme en division élite, et le petit poucet de la compétition, les Andenne Black Bears. À l’occasion de cette rencontre, qui constituait une grande première pour le club jeune de quatre années, les Ours avaient mis les petits plats dans les grands. Tout était préparé au terrain de Namêche pour la bonne centaine de spectateurs venus encourager leur équipe.

Le match débutait à 14h avec 9 points d’avance pour les visités qui bénéficiaient de trois points par division d’écart. Un avantage que les Greys pensaient faire fondre comme neige au soleil dès le premier inning. Mais leur surprise allait être de taille. D’entrée de jeu, le pitcher local, Laurent Stokart, bloquait leur attaque avec 3 petits points marqués. Tandis que les Andennais en inscrivaient 4 à leur tour. Face à des lanceurs des Greys en formation, les batteurs des Bears avaient peu de mal à développer leur attaque. Une dynamique qui allait s’installer durant un match de 4h20.

1er inning: 13-3

2e inning: 16-5

3e inning: 17-6

4e inning: 18-6

5e inning: 18-9

Plus le temps avançait, plus la tension montait dans les rangs anversois qui voyaient la qualification lentement leur échapper et la désillusion arriver. Toujours bien en jambe, Laurent Stokart continuait son excellent travail sur la bute, bien aidé par une défense surmotivée. Strike out, pick-off, fly, jeux en 1ère base, il y en avait pour tout le monde et les visités répondait présent face à un public qui se faisait de plus en plus bruyant.

6e inning: 18-9

7e inning: 21-12

8e inning: 21-15

Évidemment, le temps et les innings jouaient contre les Andennais et leur pitcher, qui souhaitait rester le plus longtemps possible sur le monticule. Le 9e inning arrivait et les Black Bears pouvaient clôturer la rencontre pour un exploit inespéré face aux caméras de Canal C. Un joueur out, puis deux. Il ne reste plus qu’un batteur à éliminer pour remporter le match. Plus encore, il ne restait plus qu’un strike à placer pour la victoire. Mais à bout de force Laurent Stokart devait logiquement céder sa place à David Delvenne. Finalement, après avoir frôlé le ticket pour le quart de finale, les Greys recollaient à 21-21 en toute fin de 9e manche.

Les prolongations pouvaient commencer. Également bien en jambes, David Delvenne maintenait ses adversaires à 25 points avec un total de quatre strike out en deux innings. Dès lors, les Bears se devaient d’inscrire cinq points pour l’emporter. Un challenge de taille face au dernier pitcher des visiteurs, habitué des monticules de division gold. Malgré un jeu très agressif sur base et de belles courses, leur progression s’est arrêtée à 2 runs, soit un score de 23-25 en faveur des pensionnaires de division 1 qui, contre toute attente, laissaient exploser leur joie au moment du « Ball Game ».

Malgré la grande frustration d’avoir frôlé l’exploit, les Andennais gardaient la tête haute et pouvaient se satisfaire du spectacle offert devant un public des grands soirs. Une expérience qui sera à tout le moins inoubliable pour le jeune club de la LFBBS!

Découvrez le reportage complet de Canal C via ce lien.